La Franche Comté est une belle région rurale de l’est de la France qui a beaucoup à offrir en termes d’environnement naturel, de patrimoine historique, de musées et de sites. Située entre la Bourgogne et l’Alsace, et entre la Champagne et la Suisse, elle est peut-être la plus sous-estimée de toutes les régions françaises, en termes de potentiel touristique et de vacances.

La Franche-Comté peut être essentiellement divisée en deux zones : la zone au nord et au nord-ouest de la vallée du Doubs, et la zone au sud et au sud-est. La partie nord-est, essentiellement le département de la Haute Saône (70), est une zone profondément agricole, avec de petites villes et villages, des collines et des vallées basses, mais qui s’élève à l’est dans les contreforts des Vosges. Le reste de la région, entre la vallée du Doubs et la frontière suisse, couvre les montagnes du Jura français, dont les paysages de collines, de prairies et de forêts d’épicéas sont devenus les images emblématiques de cette zone largement rurale.

Au centre de la région, entre la Haute-Saône et la frontière suisse, se trouve le département du Doubs (25), constitué d’une série de plateaux et de crêtes de collines s’élevant de 200 mètres au nord à 1200 mètres à la frontière suisse. Au sud de la région, le département du Jura (39) est divisé en zones de plaine et de montagne, car il couvre une partie de la large vallée plate de la Saône, plus la partie centrale des montagnes du Jura, culminant à plus de 1500 mètres à la frontière suisse. Enfin, au nord de la région se trouve le plus petit de tous les départements français (à l’exception de Paris), le territoire de Belfort, une région qui a été pendant des siècles la partie francophone de l’Alsace. Ce département est très industrialisé, et la région autour de Belfort et de Montbéliard est le siège du groupe automobile Peugeot.

Besançon

La capitale de la Franche-Comté est Besançon, une ville historique nichée sous son ancienne citadelle dans une boucle formée par le Doubs. En termes de paysages urbains, Besançon est l’un des joyaux cachés de la France. Le centre ville est largement préservé de l’insensible développement qui a rasé les quartiers historiques de nombreuses villes françaises aux XIXe et XXe siècles ; il est composé principalement de vieilles maisons en pierre, avec une belle sélection de résidences urbaines du XVIIIe siècle. La ville possède la plus ancienne et l’une des plus belles galeries d’art publiques de France, avec une impressionnante collection de vieux maîtres et d’art français du XIXe siècle, comprenant des œuvres de Cranach, Titien, Bellini, Rembrandt, Rubens, Zurbaran, Goya, Fragonard, Courbet, Bonnard, Renoir, Matisse et bien d’autres. Il a été surnommé le « petit Louvre », en raison de la richesse de ses collections.
Outre son musée des Beaux-Arts, la ville compte deux autres grands musées, le musée du temps, installé dans le palais Granvelle du XVIe siècle, un joyau de la Renaissance française, et le musée de la Résistance et de la Déportation, l’un des nombreux musées et sites de la Citadelle, bastion fortifié par le grand architecte militaire Vauban au XVIIe siècle, et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008. On y trouve également une belle cathédrale, lieu de naissance de Victor Hugo, et des croisières fluviales.

La Franche-Comté aime à se promouvoir comme un havre de « tourisme vert » ou de tourisme de nature ; lors des étés chauds, quand une grande partie de la France devient brune et sèche sous la chaleur, la Franche-Comté reste presque toujours verte et accueillante, rafraîchie qu’elle est par les tempêtes estivales qui se déchaînent parfois en fin d’après-midi . Dans le Haut Doubs et le Haut Jura, qui longent la frontière suisse, les prairies restent vertes et fleuries ; c’est une région idéale pour le camping, la randonnée et le VTT, ou même pour la voile sur les lacs. Et en hiver, les possibilités de pratiquer le ski nordique et même le ski alpin sont nombreuses, la Franche-Comté disposant de deux stations entièrement équipées.
C’est une région célèbre pour ses produits agricoles, notamment le célèbre fromage « Comté », très proche du gruyère suisse, et les saucisses fumées. Elle est également célèbre en tant que région horlogère de France – l’horlogerie étant une industrie toujours active de part et d’autre de la frontière suisse. La Franche-Comté est également le berceau de l’industrie française des lunettes et des verres optiques, et la ville de St Claude dans le Jura est célèbre pour ses pipes. Dans le nord de la région, les environs des villes de Montbéliard et de Belfort sont le cœur de la plus célèbre entreprise de la région, Peugeot, qui possède une importante unité de production à Sochaux.

Spécialités régionales

Comme de nombreuses régions de montagne, la Franche-Comté offre de nombreuses et délicieuses spécialités régionales, dont les plus connues sont les fromages : le plus célèbre est le Comté (prononcé contay), semblable au gruyère suisse mais avec un goût particulier. Ce fromage est devenu récemment le plus populaire en France, bien qu’il soit toujours produit dans les fermes et les laiteries rurales (appelées fruitières) selon un procédé traditionnel séculaire. Les autres fromages de cette région sont le Mont d’Or – également appelé Vacherin – le Morbier, le Bleu de Gex (voir la page Fromages d’About-France.com).


Outre ses fromages, la Franche-Comté est réputée pour d’autres délices gastronomiques, notamment sa charcuterie : le Morteau, saucisse de montagne fumée qui peut être bouillie ou grillée ; le Montbéliard, similaire mais plus petit ; le jambon de montagne. Quant aux vins, la Franche-Comté en a aussi : l’Arbois et les Côtes du Jura sont les grands vins régionaux AOC, et le blanc d’Arbois se distingue particulièrement, lorsqu’il est issu du cépage Savagnin. Le Jura produit également un vin d’apéritif très spécial, appelé Vin Jaune; le plus célèbre vin jaune provient du Château Chalon, un village qui est l’un des plus attrayants de l’est de la France…

Accès : La capitale régionale de Franche-Comté, Besançon, est accessible par TGV direct depuis Paris (2h 30) ou depuis Strasbourg, Lyon ou Zurich. La région est traversée par des axes autoroutiers vers le sud de la France et la Suisse. La région n’a pas d’aéroport, mais trois aéroports situés juste en dehors de la Franche-Comté sont desservis par Easyjet depuis le Royaume-Uni, ainsi que par des vols en provenance de nombreuses autres villes d’Europe : l’Euroaéroport de Bâle-Mulhouse au nord, Genève Cointrin au sud, et Lyon St Exupéry au sud-ouest.

Principales attractions touristiques en Franche Comté

Le centre historique de Besançon

Ronchamp – La chapelle de Le CorbusierLa chapelle de Le Corbusier à Ronchamp

Vallée du Doubs, près de Besançon

Croisière fluviale (location de bateaux) sur la Saône, à Gray (70) et/ou le Doubs à Dôle (39)
Environnement naturel du Haut Doubs (25) et du Haut Jura (39) ; collines, forêts, lacs. Parc régional du Haut Jura autour de la station de ski des Rousses.

Département du Doubs (25) :

Besançon. Site, centre historique, citadelle de Vauban (patrimoine mondial de l’UNESCO), arc de triomphe romain, musée des Beaux-Arts, palais Granvelle, musée du Temps, musée de la Résistance, cathédrale Saint-Jean, bateaux fluviaux.
Ecomusée de Franche Comté – Musée en plein air des maisons historiques, Nancray, près de Besançon.
Ornans : site dans la vallée de la Loue, lieu de naissance de Gustave Courbet, musée Courbet.
Vallée de la Loue d’Ornans à la Source de la Loue – gorge profonde, avec des rochers impressionnants.
Musée de l’automobile Peugeot, Montbéliard : plus de 200 voitures historiques.
Arc et Senans : Salines royales, développement visionnaire du 18e siècle par Claude-Nicolas Ledoux ; site du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Saut du Doubs : près de Villers le Lac, à la frontière suisse. Impressionnante cascade du Doubs, accessible par bateau depuis Villers.
Source de la Loue : où la rivière Loue émerge au pied d’une gorge escarpée.
Environnement naturel du Haut Doubs
Metabief / Mont d’Or : petite station de ski avec des activités estivales ; chemin de fer à vapeur Le Conifer. Lac de St Point ; un des plus grands lacs de France.
Château de Joux : impressionnante forteresse commandant une étroite vallée près de la frontière suisse.

Département du Jura (39) :

Dôle – Petite ville sur le Doubs – lieu de naissance de Pasteur
Arbois – Jolie petite ville au coeur du vignoble jurassien. Maison Pasteur, la maison familiale de Pasteur
Château Chalon : très joli village perché sur une falaise surplombant les célèbres vignobles.
Lons le Saunier : jolie petite ville. Le musée du fromage de la Vache qui rit
Lac de Chalain : lac populaire dans les collines du Jura. Navigation, baignade.
Les Rousses – Lamoura : Parc régional du Haut Jura, domaine skiable populaire en hiver, domaine de randonnée et de balade en été.

Haute Saône (70) et Territoire de Belfort (90) :

Chapelle Notre Dame du Haut, chef-d’œuvre de l’architecte suisse Le Corbusier. Ronchamp (70), près de Lure.
Luxeuil – Vieille ville attrayante près des Vosges
Ballon d’Alsace (90) ; le sommet sud des Vosges – à la frontière de la Franche-Comté, de l’Alsace et de la Lorraine.